Travailleurs horizontaux à la Biennale Design Saint-Etienne

Actualités | 10 April, 2017

Studio Banana participe à la 10e Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne 2017, qui aborde les paradigmes actuels du travail en pleine révolution comme la figure émergente des travailleurs horizontaux.

Studio Banana à la Biennale Design Saint-Etienne

Les tâches numériques, la fin du travail, les travailleurs horizontaux ou les paradigmes changeants du travail sont certaines des questions abordées lors de cette édition de la Biennale Internationale du Design de Saint-Etienne. La biennale d’art contemporain et de design, implantée depuis longtemps en Europe, depuis 1998, se déroule du 9 mars au 9 avril 2017 dans l’emblématique Cité du Design à Saint-Etienne en France. Studio Banana a été invité à participer pour parler de nos créations pour la sieste, OSTRICHPILLOW et Batband, dans le cadre de l’exposition Cut & Care.

C’est imparable. C’est rapide. C’est en cours. L’ère numérique toute-puissante est là pour perdurer. Les heures de travail sont étendues à 24 heures sur 24, et 7 jours sur 7. D’une certaine manière, nos maisons sont des extensions du lieu de travail. Les nouvelles technologies d’information et de communication génèrent également des formes inimaginables de sédentarisation et d ‘« inertie polaire ». Dans la mesure où l’on commence même à voir émerger un nouveau personnage, le soi-disant « travailleur horizontal ».

Ce nouveau phénomène est discuté lors de l’exposition Cut & Care, qui cartographie les forces et les flux auxquels sont et seront exposés les « travailleurs horizontaux » actuels et futurs. Cela décrit également comment les formes d’attention et de soins sont nées de ce nouveau système horizontal d’organisation des valeurs et des corps.

Cut & Care comprend des exemples de mobilier horizontal – lits, chaises longues, tatamis, etc. – ainsi qu’une sélection d’outils et d’accessoires destinés à « augmenter » et/ou « réduire » la condition couchée du travailleur horizontal. C’est le cas de notre OSTRICHPILLOW Original, une invention pour la sieste qui habilite le rêve et stimule l’imagination, en particulier dans les espaces de travail.

Des dispositifs audio disséminés dans l’espace d’exposition permettent aux visiteurs de se couper de l’espace environnant et en même temps de prendre soin d’eux-mêmes. Notre Batband se démarque dans ce contexte comme une création élégante de technologie de l’audio qui permet aux personnes de profiter de leur propre expérience sonore personnelle, tout en n’empêchant pas l’interaction avec leur environnement.

Croisement du design et de paradigmes changeants de travail

« Le design est un outil pour façonner la modernité. Or, en l’occurrence, nous sommes en train de quitter le confort de la modernité pour une période d’instabilité majeure, qui va défier le modèle de société dans lequel nous avons construit une partie de notre vie. Le travail, avec ses contradictions internes, est symptomatique de ce changement. Le design change également : il passe de l’illustration de la modernité consistant en de beaux objets à un design de service, un design critique ou un design social. La prolongation des territoires qu’il occupe indique un design qui se sépare de ses principes fondamentaux (objets), mais qui devient un outil du développement social et politique de plus en plus puissant : il était inévitable que le travail se heurte à un design en plein changement. » – Olivier Peyricot, Directeur Scientifique de la Biennale

Dans ce scénario, le rôle du design est plus pertinent que jamais. Il relève des défis énormes concernant le présent et futur du travail. Il a le pouvoir de rediriger l’attention vers les travailleurs, c’est-à-dire les personnes qui travaillent réellement. L’opportunité de remodeler et d’inventer de nouvelles façons de travailler, de vivre et d’être ensemble est énorme et passionnante.

 

Pour nourrir votre curiosité, suivez-nous sur Linkedin.